Star Trek : Abrams réussit son défi !

Le onzième film de la saga Star Trek sort aujourd’hui au cinéma. J. J. Abrams a réalisé ce nouvel opus avec une grande maîtrise de la mise en scène, n’étant à la base peu fan de la série (tout comme moi), il a opté pour un film qui convient à la fois aux puristes de la saga télévisée, littéraire et cinématographique et aux non-connaisseurs pour qui seul le mot « Spock » signifie quelque chose, sans même vraiment savoir quoi. Pour réussir ce défi -extrêmement risqué-, le créateur de Lost et Alias a tout simplement construit son histoire sur les origines de l’équipage d’un vaisseau au service de Starfleet .

« Je ne suis pas un Trekkie, je voulais dépoussiérer Star Trek » J. J. Abrams, réalisateur

Jeffrey Jacob Abrams déclarait dans Le Monde, du dimanche 3 mai et lundi 4 mai, qu’il n’était pas un grand fan de la série originale, qu’il trouve « fun, mais sans plus ». Ce qui l’a principalement intéressé, c’est « le potentiel d’humour, de romance, d’action et d’optimisme que recelait l’univers Star Trek ». Il ajoute même qu’il a « raconté l’histoire qu’il aurait voulu qu’on lui raconte étant gamin ». Idem dans Le Parisien du mardi 5 mai : « Je ne suis pas un Trekkie (fan absolu), je voulais dépoussiérer Star Trek »

Et pourtant, nul doute que le réalisateur est efficace pour conter ces origines : comment Kirk est devenue pilote d’un vaisseau « Enterprise » ? Comment Spock a rejoint l’équipage ? Il arrive à amener subtilement, au compte goutte les réponses, tout en incrustant tranquillement les principaux protagonistes de la série, c’est à dire les membres de l’équipage qui sont, dans le film, des seconds rôles très rôdés, très travaillés.

« Ce space opéra rappelle les meilleurs Star Wars »

Et même si cette trame de fond n’est pas l’élément le plus passionnant pour le novice, force est de constater qu’on se laisse entraîner avec plaisir dans ce space opéra rappellant à la fois les meilleurs Star Wars et autres films de Science-Fiction de qualité.

[dailymotion id=x7fr40]

Ce qui cloue véritablement au siège, ce sont surtout les scènes d’action futuristes, la beauté de la photographie : les couleurs et le cadrage et la bonne dose d’humour dissipé un peu partout ! Les plans des différents vaisseaux, en temps de guerre et de combat, ou juste en voyage sont tout simplement impressionnants et très crédibles. Il suffit de voir la bande-annonce !

«LE nouveau film de science-fiction qui risque de devenir culte »

Pour conclure, Star Trek est LE nouveau film de science-fiction qui risque de devenir culte car destiné à tous publics et comportant tous les ingrédients nécessaires à une base de saga mythologique (qui est, paradoxalement, déjà entamée depuis près de 50 ans !). En bonus, l’acteur Zachary Quinto (Sylar dans Heroes) joue un Spock extrêmement froid et mystérieux, et succède haut la main à Léonard Nimoy, qui vient ici en guest interprété un second rôle d’une importance… cruciale !

■ À propos de cet article : Boarf… J’en suis pas satisfait, je voulais le boucler assez rapidement pour le mettre en ligne sur VIP, j’avais toute ma doc avec pas mal d’articles de la presse nationale, j’ai vu le film il y a une semaine, et pourtant, je ne trouve pas grand chose à en dire ! À part que j’ai adoré ! Allez savoir pourquoi… Je le revois tout à l’heure, ce sera peut-être une vision plus productive !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *