Billet d'humeur – Boon boude et boycotte

La France s’aperçoit enfin que celui qu’elle a adulé pendant de longs mois n’est finalement qu’une star comme les autres. Oui, Dany Boon a pris la grosse tête. Encore plus grosse que ses oreilles. Le réalisateur de Bienvenue chez les ch’tis boude la cérémonie des Césars, son film n’ayant qu’une seule nomination. Il souhaite aussi la création du César de la meilleure comédie. « C’est la fête du cinéma et on n’y est pas » se justifie-t-il sur RTL.Certes son long-métrage a réuni 21 millions de spectateurs, mais cela devrait-il influencer le jury qui sélectionne les films nominés ? Certainement pas.

Je le répète depuis le début, Les Ch’tis ne méritent pas toute cette ampleur. Tant mieux pour le cinéma français. Tant mieux pour les spectateurs. Tant mieux pour les producteurs. Et après ? Que croyait Monsieur Boon ? Sous prétexte du plus gros succès de la décennie, son film remporterait les célèbres récompenses françaises ? Et bien non. Car il y a un minimum d’art à concevoir dans un long-métrage : une direction d’acteurs, une photographie ou une mise en scène originale par exemple ! Point de tout cela dans la comédie sortie il y a un an. Le jury n’est pas dupe ! Élitisme bobo parisien pour certains, minimum du 7ème art pour d’autres. Les avis resteront partagés, mais quoiqu’il en soit, je cherche encore au moins un de ces ingrédient dans Les Ch’tis

■ À propos de ce billet d’humeur : Rédigé il y a deux semaines environ pour un cours d’écriture. Le but était de montrer qu’un billet d’humeur doit coller à l’actualité, avec humour, si possible cynique, mais pas diffamatoire ni méchant gratuitement. Easy. Je le publie maintenant vu que les Césars sont ce soir et que c’est la folie. Et que je hais toujours le film de Boon au plus haut point.
PS : J’ai décidé de justifier la forme des mes écrits, c’est plus joli. Et si j’arrive à maîtriser un peu plus wordpress (ce qui ne doit pas être trop difficile), y aura bientôt les alinéas, les grosses lettres en gras et majuscules pour débuter un article. Cool.

  7 comments for “Billet d'humeur – Boon boude et boycotte

  1. Boulay
    28 février 2009 at 19 h 25 min

    Mieux vaut connaître la bonne information avant de se lancer dans des scoops erronés. Dany Boon n’a pas boycotté la cérémonie des Césars, comme vous l’écrivez dans votre article, il lui a apporté une touche originale totalement décalée, grâce à sa brève apparition.
    Il est de votre droit d’aimer ou de ne pas aimer le film de Dany Boon, mais son souhait de créer un César de la meilleure comédie soulève une vraie question. Car pourquoi ce genre est-il dénigré dans la culture cinématographique alors qu’il est reconnu dans la littérature. Auriez-vous oublié Molière qui faisait rire Louis XIV et sa cour ? Les dialogues du « dîner de cons » de Jacques Weber sont extrêmement bien pensés. L’écriture destinée à faire rire ne doit-elle pas enfin être récompensée ? Arrêtons de nous prendre au sérieux et reconnaissons plutôt avec sérieux la qualité du cinéma qu’il soit comique ou non.
    Affaire à suivre et bien à vous.

  2. 28 février 2009 at 20 h 05 min

    @ « Boulay » : J’ai l’impression que vous n’avez pas lu mon article jusqu’au bout… Néanmoins je fais l’effort de vous répondre en reprenant vos termes :

    « Mieux vaut connaître la bonne information avant de se lancer dans des scoops erronés. Dany Boon n’a pas boycotté la cérémonie des Césars, comme vous l’écrivez dans votre article »

    1) J’ai dit que ce billet avait été rédigé il y a deux semaines et en aucun cas après la cérémonie des Césars. Or il y a deux semaines (même plus d’ailleurs) Dany Boon a bel et bien annoncé partout qu’il boycotterai la cérémonie. (Chercher rapidement sur google vous retrouverez cette information partout, allez au hasard ici : http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/218921/–Dany+Boon+revient+sur+son+boycott+des+C%C3%A9sars, ici : http://www.lepost.fr/article/2009/02/10/1418768_dany-boon-boycotte-les-cesars-il-faut-savoir-reconnaitre-le-plebiscite-du-public_0_1298683.html, ou encore ici (la source que j’ai cité) : http://www.rtl.fr/fiche/3342634/exclu-rtl-dany-boon-demande-la-creation-d-un-cesar-de-la-meilleure-comedie.html).

    Donc je ne me lançais pas dans un scoop erroné je relayais une information. Toutefois les quotidiens du jour reviennent également sur cette affaire en disant que Boon avait bien décidé de boycotter la cérémonie à la base. Et si ça peut vous rassurer, dans le prochain article qui sera en ligne, j’aurai rectifié l’info en disant que finalement Boon était venu. Ce qu’ont fait également les médias. Reste à savoir si c’était prévu depuis le début (canular), ou si il a changé d’avis.

    « Il a apporté une touche originale totalement décalée, grâce à sa brève apparition »

    2) J’apprécie son « fair-play » et sa venue. Par contre je n’ai pas trouvé cela original ou décalé, mais ceci est une histoire de goût donc point la peine de débattre là-dessus. En revanche son « Errare humanum est » (à propos de la non-nomination de son film) est tout de même gonflé de sa part.

    « Il est de votre droit d’aimer ou de ne pas aimer le film de Dany Boon, mais son souhait de créer un César de la meilleure comédie soulève une vraie question. »

    3) Une fois de plus : relisez-moi ! Je n’ai pas dit le contraire ! Et d’ailleurs, je trouve cette idée excellente ! Même si ensuite on devrait alors (pour suivre la même direction) créer le césar du meilleur Drame, du meilleur Thriller, etc… Affaire à suivre.

    « Car pourquoi ce genre est-il dénigré dans la culture cinématographique alors qu’il est reconnu dans la littérature. Auriez-vous oublié Molière qui faisait rire Louis XIV et sa cour ? Les dialogues du “dîner de cons” de Jacques Weber sont extrêmement bien pensés. L’écriture destinée à faire rire ne doit-elle pas enfin être récompensée ? »

    4) Je ne trouve pas ce genre dénigré dans la culture cinématographique et déjà récompensé. Prenez les films des frères Coen, bijoux d’humour (d’ailleurs le No Country for Old Men n’aurait-il pas reçu l’oscar du meilleur film ?), ne parlons pas des films de Chaplin eux aussi reconnus en tant que chef-d’œuvre d’humour (ou de drame, cela dépend évidemment). Alors après si on parle uniquement de ce genre mais en France, je ne le trouve pas non plus dénigré ! Prenons votre exemple, Le Diner de Cons, il a été récompensé aussi : (César du meilleur scénario original ou adaptation – Francis Veber, César du meilleur acteur – Jacques Villeret, César du meilleur acteur dans un second rôle – Daniel Prévost plus d’autres nominations, ainsi que le Prix Lumière du meilleur scénario – Francis Veber, Prix Lumière du meilleur acteur – Jacques Villeret). Alors je ne trouve pas vraiment que la comédie soit dénigrée au plan cinéma, en France ou ailleurs. Et donc à votre conclusion : l’écriture destinée à faire rire ne doit-elle pas enfin être récompensée ? Elle l’est déjà.

    « Arrêtons de nous prendre au sérieux et reconnaissons plutôt avec sérieux la qualité du cinéma qu’il soit comique ou non. »

    5) (Belle contradiction au passage) Bref je reconnais la qualité du cinéma, qu’elle soit comique ou non. En l’occurrence je ne la reconnais pas dans le film de Boon (ce qui est purement subjectif je vous l’accorde), mais les « professionnels de la profession » non plus. À partir de là, je ne sais pas si il faut remettre leur avis en cause, ou si c’est au public « lambda » de faire les nominations des Césars. Ce qui soulève un intéressant débat ceci dit.

    « Affaire à suivre et bien à vous. »

    6) Au plaisir :)

  3. Billy etc
    27 juin 2009 at 1 h 22 min

    Je fais partie de la secte des « Rendez-nous les Charlots, la 7è compagnie et Aldo Maccione, et tout ça » et je suis étonné de voir gaspiller tant d’encre rien que pour dire du mal d’un film. Vive les Chtis, avec ou sans Danyboon et pensez à détacher notre ami (rappelez-moi votre nom, cher ami,proprétaire de ce blog)car on dirait qu’on l’a ligoté face à l’écran pour « Bienvenue chez les Chtis ».

  4. Billy etc
    27 juin 2009 at 1 h 31 min

    Dites, je viens de voir le titre de votre blog, hé hé! Question lourdeur vous n’avez rien à envier au film que vous haïssez, sauf que les Chtis c’était pour rire et vous c’est pas exprès.

  5. 27 juin 2009 at 3 h 20 min

    Et bien ne gaspillez pas votre temps à faire une remarque de cette pertinence rare.

    Un blog est un site personnel, j’y écris donc ce que je veux, si ça ne vous plaît pas, ne perdez pas votre temps à venir le lire et à y écrire des commentaires…

    Chacun ses goûts, chacun ses couleurs, j’ai apporté sur argumentation sur mon avis négatif sur ce film si vous aimez tant mieux pour vous…

    Si j’avais fait une critique positive, quelle aurait-été votre réaction ? N’a-t-on pas le droit d’aimer un film ou de ne pas l’aimer ? Lisez mes autres critiques de films, elles sont souvent « positives », allez vous aussi me repprocher de « gaspiller » de l’encre pour en tarir des éloges ?

    Enfin bref, c’est fatiguant tout ça… Dès qu’on parle de qqchose en « négatif », en y apportant un minimum d’argumentation on est tout de suite catégorisé… C’est d’un pathétique et d’un ridicule…

  6. 27 juin 2009 at 3 h 21 min

    En même temps, je n’envie rien au film que « je n’aime pas » (pas que je haïs). Et moi c’est pas pour rire donc ça tombe bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *